Quel est l’unique pays, ou en tout celui le plus cité, lorsque l’on parle de gastronomie et d’art de la table ? La France, bien évidemment. Et pour cause, l’Hexagone est composé de multiples régions aux spécialités culinaires plus différentes les unes que les autres. Sur le territoire, en 2016, et à titre d’exemple, on dénombrait approximativement 780 000 restaurants : de quoi avoir l’embarras du choix.

Intéressant à noter également, le fait que de plus en plus de français et de françaises s’intéressent à la cuisine et au « bien manger ». Merci en outre à toutes les émissions culinaires présentées à la télévision qui mettent en avant notamment le fait que tout un chacun est capable de se nourrir correctement avec des produits sains, sans avoir besoin d’être un chef ! Les chefs, parlons-en d’ailleurs. Dans l’imaginaire des gens, ces personnes sont présentées vêtues d’une veste ou d’un tablier, d’un pantalon et d’une toque. La tenue de cuisine blanche parfaite quoi.

Toutefois, désormais ce genre de vêtements n’est plus réservé à une certaine « élite ». Les amateurs comme les professionnels peuvent revêtir les mêmes accessoires et les mêmes tenues ! Et c’est normal, surtout quand on sait que de tels habits doivent pouvoir résister aux contraintes et aux exigences des professions liées à la cuisine.

Quand l’apparence et l’esthétisme comptent autant que le savoir-faire

Au-delà de son aspect fonctionnel, la traditionnelle tenue de cuisine blanche se doit d’être légère, agréable à porter et confortable. En outre, pensez qu’elle doit pouvoir résister aux éclaboussures et aux projections d’huile, tout en assurant une parfaite respirabilité. Imaginez : derrière les fourneaux, que vous soyez chez vous à la maison ou au sein d’une brigade professionnelle, la chaleur peut vite monter. Qui plus quand l’heure du « coup de feu » a sonné. Porter une tenue parfaitement respirante et dotée d’œillets d’aération garantira à coup sûr un service sans encombre.
Mas n’oubliez pas également que vos vêtements reflètent votre personnalité ainsi que l’image de marque de votre établissement. Bien choisir son modèle, la couleur, la coupe souhaitée ainsi que la matière qui compose votre vêtement de cuisine est primordial. Vous œuvrez au sein d’un restaurant étoilé ? Là pas de doute, aucune fantaisie possible, le blanc est de rigueur. Vous êtes commis au sein d’une franchise japonaise de sushi ? Optez pour des coloris et des motifs noir ou gris ! Vous travaillez en tant que pizzaiolo ? Une tenue colorée associant du rouge, du vert et du blanc fera parfaitement l’affaire !

Pourquoi opter pour une tenue de cuisine confortable est essentiel ?

Etre à l’aise dans ses vêtements, surtout lorsque l’on passe 8 heures ou plus debout à couper, hacher, mixer et préparer toutes sortes de plats est une condition essentielle à prendre en compte dans l’achat d’une tenue complète. En outre, vous veillerez à ce que les matériaux qui composent vos vêtements soient de qualité, et avec maille respirante ! En effet, succomber aux « sirènes » de prix trop avantageux est souvent synonyme de mauvais plan et de rachat dans les semaines qui suivent. Soyez-en prévenus !